Analyse des pratiques professionnelles

Les groupes d’analyse de la pratique permettent de disposer d’un espace de parole et d’élaboration de la pratique quotidienne, personnelle et collective.

Ils s’adressent tant aux équipes de professionnels, qu’aux cadres intermédiaires et aux cadres de direction des structures du secteur médico-social, social, de la santé ainsi qu’aux professionnels de la petite enfance.

Quelle que soit l’approche retenue, ils permettront de comprendre ce qui se joue dans les situations d’aide et d’accompagnement complexes laissant éprouver un sentiment d’impuissance. Les professionnels pourront appréhender de nouveaux axes de travail à partir d’outils, concepts, postures et développer une créativité personnelle et d’équipe en vue d’un renforcement de la professionnalité.

APPROCHE PSYCHODYNAMIQUE

Le référentiel proposé se situe dans le champ psychodynamique et a pour ancrage la psychanalyse. Dans un premier temps, il est proposé au professionnel un travail de narration d’une situation rencontrée. Vient ensuite le questionnement partagé, organisé par l’intervenant, non dans une dimension de jugement ou d’évaluation mais dans le cadre bienveillant d’un travail de groupe.
Le partage et la mise en mots soutiennent une prise de recul et un travail de re-présentation permettant d’envisager autrement ce qui fait difficulté.

APPROCHE PLURIDISCIPLINAIRE

Les approches croisées à partir de la sociologie, de la psychologie sociale, des sciences de l’éducation, de la philosophie… ainsi que de leur articulation, permettent une réflexion et un apport pluridisciplinaire pour penser les situations complexes de travail où les équipes ou certains de leurs membres peuvent se trouver en situation de grande difficulté.

APPROCHE SYSTÉMIQUE

La démarche systémique, par son approche d’ensemble, s’appuie sur les compétences et ressources des participants et les amène à porter un regard global sur les situations en prenant en compte le contexte dans lequel elles s’inscrivent.
Elle a pour finalité d’amener le groupe à penser des solutions, envisager de nouvelles pistes d’intervention et ainsi dépasser le sentiment d’impuissance lié à certains accompagnements.